webact.fr___Les règles d’or pour écrire un bon scénario.jpg

Le scénariste est loin d’être un écrivain. Il écrit la scène en fonction des effets visuels qui font l’attente des spectateurs. Son œuvre se caractérise par un scénario complet et rédigé séquence par séquence. Des indications techniques et des détails sont incrustés dans le scénario pour donner vie à l’histoire. Généralement, le texte peut faire l’objet d’une modification même en plein tournage, selon l’inspiration des acteurs et surtout du scénariste. Vraisemblablement, le rôle du scénariste est plus important dans la production artistique. Il peut être seul ou peut travailler en équipe, mais c’est à lui qui incombe la responsabilité d’écrire la scène tout entière. Cela peut être un film, un clip vidéo, une série ou tout simplement un jeu.

Les formations pour devenir scénariste

S’il faut avoir des compétences pour devenir scénariste, c’est le fait d’avoir le sens de la créativité et artistique développé. Être imaginatif fait partie aussi du lot, car l’histoire est inventée tout simplement par le scénariste. Une grande capacité rédactionnelle serait un atout majeur pour pouvoir écrire un texte singulièrement émouvant et prodigieux. En fait, un sens relationnel s’accorde à compléter l’ensemble dans le but de devenir scénariste. Le métier requiert plus de talent que de haut niveau d’études. Néanmoins, il existe différentes formations dispensées pour finaliser les techniques de rédaction dans différentes écoles d’audiovisuel et de cinéma. Au terme de ces études, le scénariste possède alors la connaissance des métiers du cinéma et de l’audiovisuel avant de se spécialiser à l’écriture scénaristique. D’autre part, les écoles accordent des cours et ateliers qui abordent l’écriture scénaristique. Et par là, les compétences et techniques artistiques nécessaires viennent d’elles-mêmes à force de s’y intéresser ; elles occupent des champs d’action de plus en plus larges jusqu’à couvrir les documentaires, la publicité et les animations et jeux vidéos. Il en est de même pour les émissions sur les plateaux multicaméras et les films court-métrage. Dans tous les cas, l’enseignement doit se baser exclusivement sur des cours pratiques mise à part la théorie pour une base solide pour écrire des scénarii. Effectivement, le genre cinématographique a ses spécificités.

Les débouchés à pourvoir

Après avoir passé dans les différentes écoles qui dispensent les cours appropriés, on se serait engagé dans le milieu cinématographique qui est tout à fait difficile. Il est important de multiplier les projets en montrant aux professionnels les capacités déjà acquises jusque-là. Les débouchés les plus facilement accessibles sont ceux des scénaristes de série et de court-métrage, mais ils exigent pour autant les compétences requises. Ce sont des opportunités qui méritent d’être saisies à l’occasion. En suivant un stage de formation pour devenir scénariste, c’est déjà un tremplin qui permet d’accéder à un niveau supérieur. On peut être scénariste ou un coordinateur d’écriture dans le monde de l’animation et travaillant pour le plaisir des studios. Un bémol tout de même : comme tous les métiers du monde, le salaire du débutant varie avec la réussite financière du projet. La durée du scénario détermine le budget réservé aux salaires. En somme toute, les métiers de l’audiovisuel intéressent beaucoup de jeunes : cinéma, télévision, musique ou radio, bref tout se qui se rapporte à l’orientation de scénariste. Il existe des ouvrages qui orientent les gens à choisir leur métier parmi les nombreuses offres qui se présentent. Les secteurs sont cartographiés dans le monde de l’audiovisuel, de la musique et du son. En définitive, il existe une infinité de métiers du secteur de l’audiovisuel et du cinéma.


mot clés :